AGENDA

 

Il s’est tenu du 25 au 26 avril 2016 à l'hôtel Kempinski Fleuve Congo de Kinshasa, un forum d’affaires intitulé "Promouvoir la Diversification et le Développement Économique par le Financement des Échanges Commerciaux".

Organisé par la  Banque Africaine d'Import-Export  (Afreximbank) en collaboration avec le Ministère des Finances et la Fédération des Entreprises du Congo, ce forum a réuni les Ministres du Gouvernement central, de hauts représentants d'entreprises et d'institutions privées et publiques opérant entre autres dans le commerce et le développement.

Les objectifs visés par l’organisation sont d'intensifier les activités en République Démocratique du Congo, de renforcer les liens d'affaires entre la Banque et les acteurs économiques locaux ainsi que d’échanger sur les opportunités de financement disponibles.

Ce forum s’est déroulé en trois sessions : la cérémonie d’ouverture, les présentations et les rencontres B2B.

  1. La cérémonie d’ouverture

La cérémonie d’ouverture a été ponctuée par trois allocutions : le Président National de la FEC, le vice- président exécutif d’Afreximbank et Son Excellence Monsieur le Ministre des Finances pour lancer l’ouverture du forum.

Le Président National de la FEC, Monsieur Albert Yuma a, après avoir rendu hommage à l’illustre artiste Papa Wemba décédé la veille, remercié le Gouvernement de la République Démocratique du Congo pour avoir facilité l’organisation de ce forum. Dans le même cadre il a  remercié la banque pour l’organisation de ce premier forum  en RCD.

Pour sa part, la venue de la banque est une belle opportunité afin que le pays sorte de sa dépendance exclusive du secteur minier, et puisse traduire en richesse ses différentes potentialités existantes notamment dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie, des infrastructures, de l’énergie et des services.

Le Président a plaidé pour que le financement soit prioritairement  accordé à l’agro industrie et aux petites et moyennes entreprises. Ces dernières constituent la clé de voûte de toutes les stratégies de croissance inclusive et donc de lutte contre la pauvreté, car une PME peut jouer ce rôle de courroie de transmission entre la croissance forte que nos pays génèrent et les attentes légitimes des populations.

Le vice Président Exécutif d’Afreximbank Dr ELONGBI a à son tour remercié les autorités congolaises et la FEC pour l’organisation réussie de ce forum.

Il a exprimé le souhait que la banque puisse développer ses activités en Afrique Centrale, notamment en RDC en cohérence avec un plan d’interventions préalablement définit conjointement par le gouvernement et le secteur privé, dont les axes prioritaires doivent mettre un focus sur : l’appui aux PME, l’agriculture, l’énergie et les infrastructures.  

Le vice-président a déclaré à l’assemblée, que les ressources sont disponibles, et en attente de projets structurés qui peuvent être financés.

Son Excellence Monsieur le Ministre des Finances, dans mot insistera sur l’importance de la diversification économique pour une plus grande résilience. Pour sa part les projets qui doivent être prioritairement appuyés, concernent l’énergie, les transports, la relance agricole pour une échelle des valeurs. 

  1. Présentations

La deuxième session animée par M. Alain-Thierry Mbongue, directeur Régional Afrique de l’Ouest et Centrale Francophone, a porté essentiellement sur la présentation de l’Afreximbank.

Sa présentation fût articulée autour : des origines de l’institution, du mandat et du plan stratégique, de la banque.

  1. Des origines de l‘institution :

L’Afreximbank est une institution financière multilatérale, fondée en 1993 par les Etats Africains, les investisseurs privés et institutionnels africains et non africains.
Elle est dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra africain. Enregistrée par les Nations Unies, la Banque compte à ce jour 38 Etats membres en Afrique, dont la République Démocratique du Congo.

Basée au Caire, avec des bureaux régionaux à Abidjan pour l'Afrique de l'Ouest et Centrale Francophone, Afreximbank œuvre pour la transformation, l'industrialisation et le développement des économies africaines  à travers le conseil, l'octroi de garanties, de financements structurés  à court et moyen terme du commerce et des infrastructures y relatives  dans ses Etats membres.

Afreximbank a pour objectif d'être la banque de financement des échanges de l'Afrique. Elle vise à stimuler l'expansion, la diversification et le développement continus du commerce africain tout en agissant en tant qu'institution financière de premier plan, à but lucratif et socialement responsable.

La banque a pour  mandat:

-    L’octroi de crédit, par le financement du commerce et des projets

-    La couverture des risques, garanties et assurance crédit

-    Le conseil, la collecte et la dissémination d’information sur le commerce

Quelques chiffres clés :

-   Total crédit : 10 milliards de dollars

-    Capital social autorisé : 5 milliards de dollars

-    Fonds propres : 1.4 milliards de dollars

  1. Le Plan stratégique

Son plan stratégique consiste en :

-  Accroître l’actif de la Banque de 40 milliards d’ici 2021

-  Assurer le leadership en Afrique à travers cinq type de produits : le financement des échange commerciaux ; les syndications ; le développement des exportations ;  la recherche des capacités et les garanties

-   Approfondir le développement du commerce en mettant l’accent sur 5 domaines spécifiques, à savoir : la promotion du commerce intra-africain et sud-sud ; l’expansion des exportations à forte valeur ajoutée et de services à l’exportation ; faciliter l’accès au financement du commerce à des conditions plus accessibles ; accroître l’implication des entités africaines dans la chaîne de valeurs des industries extractives ; le renforcement des capacités sur les questions liées au commerce.

 Dans le cadre du programme de financement des projets, la Banque accorde des financements structurés afin d’appuyer des projets d’exportation, notamment dans les secteurs de l’exploitation minière ainsi que les projets d’infrastructures qui facilite les exportations. Les financements ont une durée maximale de sept ans.

 Lors des débats les questions ci après ont été soulevées :

Comment être insérer dans la chaîne de valeur ;

Le temps de traitement d’un dossier

Problème de la libre circulation entre les états africains

La nature des garanties offertes par la banque

 ….

  1. Les rencontres b2b

L’après midi du 25 avril ainsi que la matinée du  26 ont été exclusivement consacrés aux rencontre b2b, aussi bien pour les entreprises privées que publiques.

Dans ce cadre les entreprises reçues à huit clos ont eu le loisir de présenter à la banque leur projet et soumettre leur besoin de financement.

La banque, en collaboration avec la FEC établiront un calendrier ainsi qu’un tableau de bord des projets pour une étude approfondie.

 http://afreximbank.com/fr/

RECEVEZ NOTRE MAGAZINE D'INFORMATION
NOUS SUIVRE SUR
COORDONNEES
FEC-10 Avenue des aviateurs, Gombe, Kinshasa, RDC

Tél : +243812488909
E-mail : fec@fec–rdc.com
http : // www.fec-rdc.com

©2015 FEC Conçu par GWD