Il s’est tenu, le mercredi 4 mai 2022, au siège de la FEC/Nord-Kivu une réunion entre la Commission Nationale des Mercuriales et les membres des secteurs minier et agricole de la FEC.

Conformément aux instructions du Ministre du Commerce extérieur, la délégation conduite par Monsieur JOSE LOMATA, Coordonnateur de la Commission Nationale des Mercuriales ; avait pour objectif de récolter les problèmes des opérateurs économiques des secteurs précités.

Dans son mot de bienvenue, Madame YVETTE MWANZA, Présidente du secteur Mines de la FEC/ Nord Kivu et Présidente de la séance,  a remercié le Ministre du Commerce extérieur, Jean Lucien Bussa,  pour avoir tenu sa promesse, lors de son récent passage à Goma, d’envoyer une délégation de son ministère afin de s’enquérir des problèmes que traversent les opérateurs économiques spécialement dans les secteurs des mines et agricole.

Ainsi, elle a évoqué, plusieurs questions dont celle de l’ONAPAC qui campe toujours sur sa décision d’appliquer le taux de 4%, et ce, en violation de la loi agricole qui stipule à son article 73 que les produits agricoles sont exonérés des droits et taxes à l’exportation. A cette disposition d’ajouter que les redevances et frais en rémunération des services rendus par les organismes publics intervenant aux postes frontaliers ne peuvent dépasser 0.25% de la valeur des produits exportés.

Malheureusement l’ONAPAC n’a jamais appliqué ce taux en dépit des multiples doléances adressées aux autorités, a noté Madame Yvette. C’est dans ce contexte que 500 tonnes des café Cacao sont bloquées par l’ONAPAC dans le territoire de Beni.

Les opérateurs agricoles ont également évoqué les différentes frictions avec la Commission Nationale des semences, CNASEM, qui ne rend pas du tout un travail facile aux opérateurs du secteur. Ils ont aussi parlé de la nécessité pour le gouvernement d’encadrer les producteurs agricoles plutôt que de viser uniquement la perception des taxes sur leurs marchandises.

S’agissant du secteur minier, Madame Yvette a évoqué la nécessité pour le gouvernement de trouver des solutions sur les conflits des compétences et d’interprétation des textes qui s’observent dans le chef des services qui interviennent dans l’exploitation des minerais.

 Il y a lieu de trouver une harmonisation des vues entre les différentes parties prenantes, a-t-elle souligné.

 Ces problématiques, parmi tant d’autres, sont celles qui ont été couchées dans le Mémorandum que la FEC a remis à la délégation de la Commission Nationale des Mercuriales. Lequel mémo sera transmis au Ministre qui se chargera d’orienter les préoccupations soulevées aux ministres sectoriels.

La commission a dit prendre bonne note de toutes les préoccupations soumises par les opérateurs miniers et agricoles et a promis de transmettre le draft de son rapport à la FEC pour amendement avant que le rapport final ne soit remis au ministre pour dispositions utiles.

RECEVEZ NOTRE MAGAZINE D'INFORMATION
NOUS SUIVRE SUR
COORDONNEES
FEC-10 Avenue des aviateurs, Gombe, Kinshasa, RDC

Tél : +243812488909
E-mail : fec@fec–rdc.com
http : // www.fec-rdc.com

©2015 FEC Conçu par GWD