A l’expiration du moratoire de 6 mois accordé aux sociétés minières exportatrices des concentrés de cuivre et de cobalt, le 22 aout 2020, le Ministre des Mines, à la demande de la FEC, s’est entretenu avec les opérateurs miniers en vue d’examiner la question de la prorogation dudit moratoire.

 

Les opérateurs miniers justifient la demande de prorogation du moratoire par la persistance de certaines contraintes auxquelles ils font face, notamment :

 

  • Le déficit énergétique,
  • Le manque d’infrastructures et logistique de transport des sites d’exploitation au point de traitement des minerais,
  • La capacité d’absorption de la seule entité de traitement, et
  • Les difficultés techniques de traitement d’autres types de concentrés.

 

Il ressort de cette séance ce travail que le Ministre adonné son accord de principe pour une prolongation du moratoire pour le Cobalt et les 3T. Cependant, il a émis des réserves pour le cuivre du fait de l’existence d'une entité de traitement au niveau local.

 

Ainsi, en ce qui concerne les concentrés de cuivre, il a demandé à la Chambre des Mines de lui proposer, au plus tard le 29 août 2020, la durée du moratoire et ce, en tenant compte de la capacité de l’Unité de traitement de Lualaba Copper Smelter (LCS), des contrats en cours avec les partenaires extérieurs et des possibilités, pour les sociétés concernées, à développer leurs unités de traitement.

RECEVEZ NOTRE MAGAZINE D'INFORMATION
NOUS SUIVRE SUR
COORDONNEES
FEC-10 Avenue des aviateurs, Gombe, Kinshasa, RDC

Tél : +243812488909
E-mail : fec@fec–rdc.com
http : // www.fec-rdc.com

©2015 FEC Conçu par GWD